Isolation Thermique Extérieure

ITE: Définition

L’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE), regroupe l’ensemble des techniques permettant de traiter, par l’extérieur, l’enveloppe du bâtiment afin d’en limiter les déperditions thermiques. Se distinguant des autres techniques d’isolation, répartie ou intérieure, l’ITE consiste à placer l’isolant sur les parois extérieures et à le recouvrir d’un revêtement de protection jouant le rôle de finition.

En quelques mots, l’ITE permet d’optimiser le traitement des ponts thermiques aux droits des planchers et des murs de refends, de diminuer les déperditions thermiques à travers les parois et donc de faire des économies de chauffage, d’améliorer le confort d’été et d’hiver, et de protéger les murs des sollicitations climatiques.

Cette technique présente de nombreux avantages:

  • Préservation de la surface habitable (et donc de la valeur du bâtiment) en comparaison avec la pose d’une isolation simple par l’intérieur
  • Economies d’énergie et donc d’argent , en plus d’une diminution des émissions de gaz à effet de serre
  • Possibilité de financements publics : Prêt à taux zéro, crédit d’impôts, subventions…
  • Réalisation des travaux sans déménagement des habitants, en site occupé
  • Amélioration architecturale du bâtiment et valorisation du patrimoine. En plus, réalisation  2 en 1 en ravalement de façade + isolation
  • Augmentation de l’inertie thermique de l’enveloppe assurant un meilleur confort d’été et d’hiver, réduisant la plage de température balayée entre été et hiver
  • Homogénéisation des températures dans le bâti, minimisant les sources de dilatation différentielle qui pourraient entraîner des fissures
  • Diminution des déperditions thermiques à travers les parois
  • Diminution des risques de condensation en comparaison avec la pose d’une isolation thermique par l’intérieur ,et réduction des ponts thermiques sources de pathologie du bâti (moisissures, champignons, pourriture etc)
  • Amélioration de l’étanchéité à l’air du bâti, donc du confort acoustique vis à vis de l’extérieur.
  • … et conséquence directe de tous ces avantages: très nette augmentation de la valeur patrimoniale de votre bien

Les quelques inconvénients sont également très bien connus et maîtrisés:

  • la réalisation de l’ITE est réservée aux professionnels ; la gestion délicate des encadrements de fenêtres et quelques points singuliers toujours présents en rénovation doit être assurée par un professionnel compétent. C’est en général cette partie la plus importante, mais coûteuse en temps.
  • il est nécessaire de faire une déclaration de travaux, au même titre qu’un ravalement ou une modification extérieure du bâtiment (art R421-17.a du CU)
  • le risque d’assombrissement dans la maison peut exister lorsque les fenêtres ne sont pas remplacées en même temps (retour de l’isolation sur le tableau de fenêtre).

 Ponts thermiques de liaison

L’Isolation par l’extérieur permet de supprimer les ponts thermiques, dont celui existant à la jonction entre les planchers intermédiaires et la façade, ainsi que la jonction entre les murs refends et la façade.

Dans le cas d’une isolation par l’intérieur, cette continuité de l’isolation n’est pas assurée au niveau du plancher intermédiaire, et cela entraine une fuite thermique importante:

Ponts thermiques de liaisons dans le cas d'une isolation par l'intérieur

Dans le cas d’une ITE, la continuité de l’isolant est assurée, traitant ainsi le pont thermique et limitant sensiblement les déperditions:

ITE et ponts thermiques, traitement de nez de dalle ou mur de refends

La ventilation

Le bâtiment, après ITE, est plus étanche à l’air qu’à l’état initial, il faut donc mettre en place une ventilation efficace. Quand il n’existe aucune ventilation ou qu’elle ne peut être améliorée, le choix de la VMC doit s’imposer prioritairement. Cependant, dans le cadre de certaines réhabilitations, il peut être difficile, voire même impossible, de l’installer. Dans ce cas, il existe différentes solutions individualisées.

Trois risques deviennent de plus en plus présents si aucune ventilation ne vient compenser l’amélioration de l’étanchéité à l’air:

  • Risques d’intoxication par le monoxyde de carbone dus aux appareils de chauffage et de cuisson. Cela implique une alimentation en air neuf venant de l’extérieur suffisante des appareils à combustion, une extraction satisfaisante des fumées et un entretien correct des appareils
  • Risques d’inconfort ou de dégradation de la santé des habitants, cela implique d’amener de l’air neuf et d’évacuer l’air intérieur vicié chargé en CO2 et en vapeur d’eau
  •  Risques de dégradation du bâtiment, par condensations dans les murs.

Vous trouverez plus d’informations sur le VMC dans notre section liée à la ventilation. Mais voici un rappel à propos de la migration de la vapeur d’eau à travers une paroi: l’air contient toujours un certain pourcentage d’eau à l’état gazeux. Ce pourcentage est généralement plus élevé à l’intérieur des logements qu’à l’extérieur ; il est lié à la présence des occupants, aux activités domestiques, à la toilette et aux plantes. Or l’humidité migre toujours vers le milieu le plus sec, ou le plus chaud (ou les deux) – autrement dit le plus  souvent de l’intérieur vers l’extérieur. Lors de ce transfert à travers une paroi plus ou moins poreuse, la vapeur d’eau peut condenser en eau liquide à un niveau ou à un autre (diagramme de Glaser). C’est cette eau liquide qui génère des pathologies: elle peut fragiliser la structure, en faisant gonfler la maçonnerie ou encordant les aciers mais aussi diminuer ou anéantir les propriétés physiques des matériaux (en particulier la performance thermique de l’isolant). Par la suite, décoller les papiers peints et être favorable au développement de moisissures ou champignons.

FAQ à propos de l’ITE

Y’a t il une particularité vis à vis de l’assurance d’une ITE ?

Non, il n’y a aucune particularité pour l’ITE vis à vis des assureurs. Les entreprises qui exécutent des travaux d’isolation par l’extérieur doivent être couverts par contrat d’assurance décennale.

Quelles sont les aides financières ?

Voir à ce propos notre section Aides financières. La TVA est à 5.5% sur les travaux d’isolation ainsi que les travaux induits.

Y a t’il des points de vigilance à identifier avant de se lancer dans une ITE ?

Le maître d’ouvrage veillera à ce que le professionnel maîtrise le traitement des points suivants :

  • Tous les points singuliers de l’enveloppe (débord de toiture, départ de sol, appuis et tableaux de fenêtre, etc.)
  • Les éléments de fixation en façade (antennes, volets, évacuation d’EP, EDF, télécoms etc.)
  • L’environnement des façades  (mitoyenneté éventuelle, risque aux chocs,  végétation, etc.) et déterminer l’orientation par rapport au soleil et aux intempéries
  • L’état du support (planéité de la façade et sa résistance pour fixation d’une ossature et bardage, évaluation du niveau de charge admissible pour le support)
  • Les traces d’humidité potentielles aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. La présence d’humidité peut avoir des causes multiples (remontées d’humidité par capillarité, infiltrations par la toiture, dégâts des eaux, fissuration, condensation superficielle excessive ou d’un problème de perméance etc.) qui doivent être comprises avant de procéder à l’ITE.
  • La composition du mur et en particulier la nature du revêtement extérieur afin d’estimer les risques de condensation après isolation ;
  • Les dispositifs de ventilation existants, et les moyens d’installer un système de ventilation performant en conséquence des travaux d’isolation.

Quelles sont les autorisations administratives préalables aux travaux d’Isolation Thermique par l’Extérieure ?

Au même titre qu’un ravalement ou toute modification extérieure d’un bâtiment existant, une déclaration préalable de travaux est obligatoire pour la pose d’isolation par l’extérieur, d’après l’article R.421-17.a du Code de l’Urbanisme. La Déclaration préalable est, sauf cas particuliers, déposée à la mairie de la commune où se situe le terrain, avec un délai maximum d’instruction d’un mois généralement. Ce dossier comporte notamment le formulaire Cerfa n°13404*01 « déclaration préalable » et les pièces jointes (plan de situation des travaux, croquis, etc..).

Un permis de construire peut être nécessaire par exemple dans le cas d’une façade classée ou inscrite à l’inventaire des Monuments Historique, ou pour d’autres cas particuliers.

Une autorisation d’occupation du domaine public pourra être demandée dans le cas d’emprise sur le domaine public.

ITE isolation par l'extérieur bardage douglas ITE isolation par l'extérieur bardage douglas
ITE bardage grisé ITE bardage grisé
ITE P. Trégueux ITE P. Trégueux
ITE P. et bardage bois peint ITE P. et bardage bois peint
ITE bardage peint terrasse douglas BSO ITE bardage peint terrasse douglas BSO
ITE R. Plérin bardage douglas faux ajouré ITE R. Plérin bardage douglas faux ajouré
Isolation par l'extérieur ITE Isolation par l'extérieur ITE
ITE BBC-Bois Ploufragan Isolation par l'extérieur ITE BBC-Bois Ploufragan Isolation par l'extérieur
ITE S. ITE S.
détail ITE chgt menuiseries détail ITE chgt menuiseries
ITE Saint Brieuc red cedar ITE Saint Brieuc red cedar
ITE Isolation par l'extérieur BBC Bois Ploeuc sur Lie ITE Isolation par l'extérieur BBC Bois Ploeuc sur Lie
ITE Isolation par l'extérieur saint Brieuc par BBC-Bois ITE Isolation par l'extérieur saint Brieuc par BBC-Bois
ITE isolation par l'extérieur DC Langueux par BBC Bois ITE isolation par l'extérieur DC Langueux par BBC Bois
Extension bois DC par BBC-Bois Extension bois DC par BBC-Bois
ITE BBC bois Cesson Saint Brieuc ITE BBC bois Cesson Saint Brieuc

bardage bois

Avec la mention RGE, cumulez travaux de rénovation énergétique et Crédit d'Impôt, TVA réduite à 5.5%, certificats d'économie d'énergie (CEE), Prêt à Taux Zéro (PTZ).