Conception bioclimatique

Il faut avant tout penser sa maison selon les règles de la bioclimatique ! c’est ce premier niveau de réflexion qui va permettre de minimiser la consommation énergétique de votre projet d’habitation, son empreinte sur l’environnement, vos charges de chauffage, eau, électricité etc. puisqu’il projette la vie et l’organisation de ses occupants  au long de la journée, des saisons, en fonction de la position du soleil dans le ciel, des ombrages, de l’environnement.

Depuis toujours, construire en fonction du climat a été le principe fondamental de la construction d’habitations. Ce n’est que depuis quelques décennies que l’homme construit sans se soucier de son environnement, en puisant sur les ressources naturelles en majorité non renouvelables pour chauffer ou refroidir l’enveloppe du bâti: la qualité de l’isolation ou l’orientation de la maison n’étaient alors qu’un détail.

Depuis le début de l’augmentation des prix de l’énergie fossile et électrique, la conception bioclimatique revient à la mode. Et plus qu’une mode, c’est devenu une nécessité, puisqu’on pense en premier lieu à l’isolation, et le chauffage devient un appoint et non plus une pièce maîtresse du bâti. C’est ce qu’a introduit la règlementation RT 2012 avec le coefficient Bbio max.

Conception bioclimatique = sobriété énergétique

Également appelée architecture écologique, la conception bioclimatique permet de réaliser un bâtiment respectueux de l’environnement en tenant compte des principes naturels d’intégration du bâti dans son milieu, tout en s’appuyant sur l’environnement et de la topologie du lieu de construction (soleil, vent, végétaux…). Trois grands principes pour cette conception qui suit les règles du bon sens: capter chaleur et lumière, les diffuser et les conserver. En découlent plusieurs paramètres que le concepteur ou le maître d’ouvrage devra intégrer dans le dimensionnement du projet, comme par exemple:

  • Habitation compacte en orientation idéale est / ouest pour bénéficier des apports solaires en larges ouvertures sur la face Sud (rayons du soleil bas l’hiver = luminosité + chauffage gratuits) tout en renforçant la protection de la face Nord (espaces tampon: garage, cellier, buanderie… avec peu d’ouvertures pour éviter les déperditions d’énergie)
  • Ouvertures Sud équipées de casquettes pour éviter les surchauffes en été.
  • Ouvertures Ouest limitées, ou protégées par des arbres à feuilles caduques pour éviter la surchauffe de la fin d’après midi en été et laisser percer le soleil en hiver
  • Chambres et SdB idéalement à l’Est pour bénéficier de l’ensoleillement matinal, et garder la fraîcheur pendant les jours d’été.
  • Matériaux à forte inertie placés à l’intérieur on en façade pour emmagasiner l’énergie solaire l’hiver

BBC Bois vous conseille et vous guide pour que tous ces éléments de conception, constituant la réflexion globale sur l’approche environnementale du projet d’habitation, soient mis en perspective avec vous et votre architecte, le lieu, la forme architecturale, les modes d’apports énergétiques, le choix des matériaux utilisés et leur mise en œuvre. Et depuis l’entrée en vigueur de la RT2012, une étude thermique est obligatoire préalablement à tout projet de construction, qui permet de vérifier que ces points ont été optimisés.

bardage bois

Avec la mention RGE, cumulez travaux de rénovation énergétique et Crédit d'Impôt, TVA réduite à 5.5%, certificats d'économie d'énergie (CEE), Prêt à Taux Zéro (PTZ).