Perturbations naturelles

La géobiologie ?

Réseaux telluriques, géobiologieLa géobiologie est l’étude de l’impact de la terre sur sur toute vie, qu’elle soit humaine, animale ou végétale.  On peut lister en particulier l’influence des champs magnétiques, des champs électriques ou de rayonnements ionisants. Ce sont des champs et rayonnements d’origine naturelle (en provenance du sous-sol), mais aussi d’origine artificielle (par exemple les lignes haute/moyenne/basse tension, les radars, les antennes relais téléphonique etc.) qui ont un impact sur la santé et le confort.

Cette discipline est purement scientifique, basée sur des théories scientifiques, des mesures de champs et rayonnements. Contrairement à ce qu’on peut penser, elle ne laisse place à aucune approximation, et il faut bien dire que l’image de la géobiologie a beaucoup souffert des activités d’escrocs qui vendent à prix d’or des grigris et autres gadgets. Attention donc à ceux qui mélangent allègrement fréquence / longueur d’onde, détection / mesure, etc. Un rayonnement qui traverse 40 km de croûte terrestre ne s’arrête pas à une statuette posée dans son salon pour stopper les « mauvaises ondes »…

Certains géobiologues contemporains sont de très haut niveau. Notamment Yves Rocard (père de Michel Rocard), physicien renommé et ancien directeur du laboratoire de physique de Normale Sup pendant 28 ans. Il avait été pressenti pour l’Académie des Sciences, mais finalement recalé à l’issue de son oral parce que, sourcier et géobiologue de son état, il avait simplement déclaré « celui qui n’a jamais pendulé ou baguettisé est ignorant ; celui qui refuse de le faire est stupide ».

Les perturbateurs sur la santé

Les champs perturbateurs sont de trois grandes familles:

Magnétiques: il existe le champ dit « Cury ». La friction du noyau externe liquide du globe terrestre sur son noyau interne solide induit, par un effet dynamo gigantesque, ce que nous connaissons tous sous le nom de « champ électrique terrestre », avec un maillage carré de 3 à 8m environ. C’est ce champ diagonal qui dirige nos boussoles.

Électriques, avec le réseau cardinal dit « Hartmann », qui est une composante du champ électrique terrestre. Celui-ci peut être affecté par notre courant électrique alternatif, mais aussi par la compression des roches (tectonique des plaques). Ainsi l’épaisseur des « cloisons » de ce réseau Hartmann peut aller jusqu’à quadrupler avant les tremblements de terre,ce que les animaux peuvent ressentir, 24 heures à l’avance. Le maillage du réseau Hartmann est carré, d’environ 2.5m de largeur.

– Radioactives: il existe des rayonnements gamma auxquels leurs fréquences élevées confèrent un effet « ionisant » (avec pour conséquence qu’ils arrachent des électrons aux cellules). Ils émanent de roches en fusion, comprises entre le noyau externe et l’écorce terrestre sur laquelle nous vivons. Ils s’expriment à travers les fissures du sous-sol et les « failles ».

Il existe également le rayonnement solaire, qui est bénéfique.

Enfin, le radon, qui est un gaz rare et lourd, est radioactif, mais incolore, inodore et d’origine le plus souvent naturelle. C’est l’une des substances les plus denses capable de persister sous forme de gaz en conditions normales de température et de pression. Le radon pose des problèmes sanitaires, car il est responsable à lui seul de la plus grande part de l’exposition humaine à la radioactivité. Ce gaz est la deuxième source de cancer du poumon, après la cigarette, il faut absolument s’en protéger.

Cours d’eau souterrains

Lorsque l’eau circule dans le sous-sol, elle frictionne contre les parois, et crée ainsi un courant électrique qui se mesure à la verticale des rives du cours d’eau. Même si ces différences de potentiel sont faibles, elles sont du même ordre de grandeur que le voltage qui anime nos cellules, et peuvent donc contrarier notre rythme hormonal humain. Par exemple, la production des glandes endocriniennes d’une personne qui dort au dessus d’un cours d’eau se trouve sensiblement modifiée, mettant en suractivité la thyroïde et les surrénales. À l’inverse, le thymus (élaboration des lymphocytes) fonctionne alors au ralenti, ce qui perturbe le système immunitaire. L’impact de ces cours d’eau est important puisqu’il est généralement aggravé par le fait qu’ils circulent dans les fissures souterraines, ajoutant aux variations de potentiel électrique un effet ionisant du rayonnement gamma, qui fuse verticalement par ces failles.

Champ d’action de la géobiologie

C’est tout simplement de pouvoir expertiser un terrain, ou une habitation, pour pouvoir éviter toute zone de perturbation, différencier les zones favorables des surfaces à éviter pour positionner un lit, par exemple. C’est aussi de pouvoir optimiser un réseau électrique dans une maison (le réseau technique de la maison, mais aussi les rayonnements dus au wifi etc.) pour l’optimiser en budget, et en limiter l’effet sur l’organisme.

Sachant qu’un humain passe environ 1/3 de son temps au lit, il est bon de savoir s’il n’existe à cet endroit aucun rayonnement pouvant perturber le fonctionnement de son organisme, avec comme conséquences de simples troubles bénins (maux de tête, insomnies, stress, problèmes de concentration) jusqu’à des pathologies parfois beaucoup plus sévères.

Les limites de la géobiologie ? En ville, nous sommes tous sujets à de nombreuses agressions electro magnétiques. Il faut donc bien valider que l’étude géobiologique réalisée sur une parcelle urbaine fasse bien abstraction (et donc corrige ses mesures) des niveaux de champs présents « naturellement » dans l’environnement.

bardage bois

Avec la mention RGE, cumulez travaux de rénovation énergétique et Crédit d'Impôt, TVA réduite à 5.5%, certificats d'économie d'énergie (CEE), Prêt à Taux Zéro (PTZ).