Confort visuel & acoustique

Le confort acoustique

Le confort acoustique est un élément important de la qualité de vie dans un logement. Le ministère du logement et développement durable a estimé qu’environ 54% des ménages vivant dans des villes de plus de 50 000 habitants se déclarent gênés par le bruit. En effet, les sources de bruit sont multiples et les nuisances sonores peuvent entraîner une gêne, des troubles de la vigilance, de l’attention, de l’apprentissage, et même affecter la santé.

Dans un bâtiment, on va retrouver généralement 4 types de bruits (plus d’infos sur bruit.fr) :

  • les bruits aériens intérieurs (conversation, musique)
  • les bruits aériens extérieurs (bruits urbains)
  • les bruits d’impacts (ou bruits solidiens) émis par la vibration d’une paroi (pas, chute d’objets)
  • les bruits d’équipement (machine à laver)

Le confort acoustique est une composante majeure de la conception et réalisation d’un logement, en particulier dans les habitations avec étages. L’étanchéité à l’air, garante d’une consommation d’énergie maîtrisée, permet aussi d’insonoriser le bâti des bruits extérieurs.

Ci joint un schéma assez simple résumant le contenu de la dernière règlementation acoustique (NRA):

exigences de la reglementation acoustique

L’exposition à la lumière naturelle: confort et équilibre

Il existait en France un impôt sur la taille et le nombre de fenêtres / portes dans l’habitat, limitant pendant de nombreuses années le développement d’ouvertures sur l’extérieur. Le nombre de fenêtres d’une maison (et surtout de meneaux qui partageaient certaines fenêtres en quatre) était signe de richesse. Cet impôt a pris fin sous l’influence des hygiénistes en 1926, qui proclamaient que la mauvaise aération et le manque de clarté rendaient les logements insalubres.

L’éclairage naturel présente de nombreux intérêts dont:

  • réduction de la consommation d’énergie d’éclairage
  • réduction des pollutions générées par les équipements de chauffage: les fenêtres du bâti deviennent des radiateurs à part entière
  • lumière plus équilibrée que l’éclairage artificiel, à condition d’éviter les rayons solaires directs (éblouissants)
  • conservation des rythmes naturels, sécrétion de mélatonine, vitamine D et autres indispensables à une vie équilibrée et sereine

La qualité de l’éclairage naturel reste inégalée et régule l’équilibre physiologique des habitants. Pour contrôler la lumière, il faut savoir à la fois l’utiliser (la guider, la répartir en utilisant les phénomènes naturels de diffusion: absorption, réflexion, réfraction, diffraction) et s’en protéger (végétation, auvents, écrans mobiles ou vitrages adaptés).

Quant à un apport solaire venant du sud, c’est une source de chauffage qu’on ne peut pas ignorer.

Le confort bois…

Le bois, du fait de son excellent comportement acoustique aux bruits aériens, offre des sonorités chaudes sans réverbération du bruit sur les cloisons. Mais attention aux bruits conduits: il faudra être vigilant sur ce point-là au moment de la conception.

Léger, souple et solide à la fois, autorisant toute sortes de conceptions architecturales intelligentes et bioclimatiques, le bois est le matériau idéal pour faire bénéficier une construction de tous les apports solaires nécessaires au confort et bien-être des occupants. La RT 2012 spécifie d »ailleurs aujourd’hui un ratio minium de surface vitrée par rapport à la surface de murs pour toute construction neuve.

bardage bois

Avec la mention RGE, cumulez travaux de rénovation énergétique et Crédit d'Impôt, TVA réduite à 5.5%, certificats d'économie d'énergie (CEE), Prêt à Taux Zéro (PTZ).